Séverine Enjolras est ethnologue et documentariste. Elle est membre du réseau :anthropik, 27 avril 2020 https://www.anthropik.org/

Il va de soi que la crise du coronavirus est un révélateur et un amplificateur des inégalités sociales. Le spectre de la paupérisation et du déclassement menacent certains milieux populaires, les plus précaires mais également “la classe populaire salariée stable” qui n’avait jamais envisagé rencontrer des difficultés pour subvenir à ses besoins essentiels, à commencer par celui de se nourrir.

https://blogs.mediapart.fr/severine-enjolras/blog/270420/pandemie-et-inegalites-quand-se-nourrir-et-travailler-deviennent-des-luxes

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!