Visites des intérieurs des correspondants LEROY MERLIN Source “en toute confinité”, avec une belle auto-ethnographie de Benjamin Pradel, sociologue

Benjamin Pradel (réseau :anthropik) est sociologue et auteur d’une recherche sur la domestication des usages du garage. Benjamin est confiné dans un appartement avec sa femme et son fils au Maroc, dans la ville de Rabat. Il revient avec nous sur les raisons pour lesquelles cette période de confinement intéresse Lire la suite…

Pendant le confinement, S1E2, première étape : de la séparation à la vie en marge, par Dominique Desjeux et Charlotte Sarrat

Saison 1 : Pendant le confinement. Vidéo : Les débuts du déconfinement, S1E2, essai d’auto-ethnographie par Dominique Desjeux, anthropologue, mars 2020 Épisode 2 : Première étape. Les effets du confinement sur le lien social et la gestion du temps de l’espace domestique : de la séparation à la vie en marge. Analyse : Lire la suite…

Le confinement du Covid-19 ou la « mise en marge » des pratiques alimentaires des Français (S1E1), Dominique Desjeux, anthropologue, Charlotte Sarrat, Danone

Saison 1 : Pendant le confinement. Analyse : la « mise en marge » des pratiques alimentaires des Français Épisode 1 : l’arrêt de la mobilité comme déclencheur de la « liminarité », de la vie en marge. Vidéo : avant le confinement, des mondes en ébullition. Novembre 2019-mars 2020 La vidéo « Avant le confinement » rappelle par quelques Lire la suite…

Covid-19, Enfants/parents/enseignants co-créent l’école à la maison, par Laurence Bertéa, socio-anthropologue

Publié le 10 mai 2020 Laurence Bertea-Granet est socio-anthropologue, facilitatrice en intelligence collective, passionnée par l’humain, les transformations humaines, sociétales et des organisations, j’expérimente depuis 2015 le Design Thinking et le Co-design. J’agis également pour les Transitions éducatives via l’association www.eutopique.com que j’ai co-fondé et au sein du réseau d’anthropologues Lire la suite…

Covid-19, Dis-moi quel est ton rapport au temps et je te dirai qui tu es, par Séverine Enjolras, anthropologue

Séverine Enjolras est ethnologue et documentariste. Elle est membre du réseau :anthropik, 30 avril 2020 Le confinement modifie considérablement notre rapport au temps : temps du ralentissement pour certains, temps subi et anxiogène pour d’autres ou encore temps productif du télétravail. Au delà, le temps devient constitutif de l’image de Lire la suite…

Covid-19, Pandémie et inégalités : quand se nourrir et travailler deviennent des luxes, par Séverine Enjolras, anthropologue

Séverine Enjolras est ethnologue et documentariste. Elle est membre du réseau :anthropik, 27 avril 2020 https://www.anthropik.org/ Il va de soi que la crise du coronavirus est un révélateur et un amplificateur des inégalités sociales. Le spectre de la paupérisation et du déclassement menacent certains milieux populaires, les plus précaires mais Lire la suite…

Covid-19, Ce hasard garant de nos libertés Le dé-confinement sous vigilance démocratique, par Audrey Valin, sociologue

Des mesures de protection liberticides ? par Audrey Valin, sociologue, consultante et formatrice chez Kanyon Consulting, membre du réseau :anthropik, 30 avril 2020. pour lire l’article : https://www.linkedin.com/pulse/ce-hasard-garant-de-nos-libert%C3%A9s-le-d%C3%A9-confinement-sous-audrey-valin-1f/ Depuis le début de la mise en place des politiques de confinement partout dans le monde pour faire face à la pandémie de Lire la suite…

Covid-19, Le confinement du hasard, par Audrey Valin, sociologue

La pandémie révélatrice de notre rapport au hasard Audrey Valin, Sociologue, consultante et formatrice chez Kanyon Consulting, membre du réseau :anthropik pour lire l’article : https://www.linkedin.com/pulse/le-confinement-du-hasard-audrey-valin/ La pandémie de Covid-19 est une nouvelle occasion d’observer notre rapport au hasard. Si la transmission du coronavirus à l’homme n’a rien d’aléatoire, l’imprévisibilité Lire la suite…

Covid-19, Quarantaine et déconfinement sous contrôle social à Shanghai : de la surveillance technologique à la surveillance interindividuelle, par Séverine Enjolras, anthropologue

Jeanne travaille et vit seule depuis 25 ans en Chine. Rentrée à Shanghai et placée en quarantaine à domicile avant de retrouver une vie sociale sous contraintes, elle témoigne de l’après confinement et d’un système de contrôle numérique totalitaire. Dans un documentaire diffusé à la télévision nationale le 10 juillet Lire la suite…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!