Afrique du sud

AnthropoLinks

Jeune entreprise innovante depuis 2011, AnthropoLinks est un bureau d’études et de recherche en socio-anthropologie et anthropologie de l’environnement, spécialisé dans les diagnostics sociaux, socioéconomiques et de territoire. AnthropoLinks a développé une branche international reconnu dans le secteur des impacts sociaux et culturels. La branche française et locale est pleinement engagée dans les enjeux de villes durables (aménagement et requalification urbaine, énergie, eau, patrimoine, identité et pratiques culturelles). Anthropolinks a également développé une expertise sur les filières locales en partenariat avec d’autres bureaux d’étude. Sa capacité à collecter et analyser des données sociales (quantitatives et qualitatives) à grande échelle, directement sur le terrain et au travers d’outils et d’indicateurs de suivi adaptés, permet de produire des analyses reflétant la complexité locale, d’identifier les leviers d’action et d’accompagner ses clients vers la réussite de leur projet.

http://anthropolinks.com
Vue
Leclercq Maya, Sociotopie, Atelier de Sciences Humaines et Sociales appliquées

Maya Leclercq, Sociotopie, Atelier de Sciences Humaines et Sociales appliquées

Domaine d’activité : sociologie urbaine, renouvellement urbain, relogement et déplacement de populations, études d’impact, cartographies à dire d’acteurs, France, Guinée, Afrique du Sud

Consultante et chercheure indépendante, spécialisée sur les politiques urbaines, la consommation énergétique et  la mobilité, Maya Leclercq est rattachée au CLERSE (Centre lillois d’études et de recherches en sociologie et économie – UMR 8019) en tant que chercheur associé. Elle a dirigé de nombreuses études et projets de recherche, en France et à l’étranger (Afrique du Sud, Guinée, Cote d’Ivoire et Mali), pour lesquels elle a mis en place le protocole d’enquête, recruté, formé et dirigé l’équipe de sociologues-enquêteurs et coordonné l’analyse de données, en mobilisant les différents outils et méthodes des Sciences Humaines et Sociales (typologies d’acteurs, analyse de discours, cartographies à dire d’acteur, analyse de réseaux d’acteurs, focus group, entretiens…) pour traduire et mettre en forme les résultats scientifiques de manière claire et synthétique.

Elle a également développé plusieurs formations sur les SHS, leurs méthodes et approches, tant dans la recherche (notamment auprès des sciences biologiques et agronomiques) qu’au sein d’entreprises et encadre régulièrement des étudiants en Master et en Doctorat.

Passionnée par les Sciences Humaines et Sociales, Maya Leclercq a fondé Sociotopie en 2017, dans l’objectif de travailler activement à leur diffusion et à leur applicabilité, particulièrement sur les thématiques du développement durable et de la ville durable.

contact@sociotopie.fr
www.sociotopie.fr

Vue