Hossard Nicolas, sociologue et historien

Hossard Nicolas, sociologue et historien
Hossard Nicolas, sociologue et historien

Nicolas Hossard est sociologue et historien, diplômé des universités Paris IV (maîtrise d’histoire) et Paris V (doctorat de sociologie et sémiologie sous la direction de Dominique Desjeux, 2005). Portant sur un objet du quotidien (du moins de l’époque!), sa thèse s’intitule “Recto-Verso. Lectures sociologiques des cartes postales”. Dans les années qui suivirent, et à l’occasion d’un tour du monde de deux ans en voiture et bateau, il a mené une étude post-doctorale sur les problématiques “émigratoires” et la transmission de patrimoines culturels des “Européens d’ailleurs”, menée en partenariat avec le laboratoire Cultures et Sociétés de l’Université Marc Bloch de Strasbourg. Cofondateur, il a également été porte-parole de l’Observatoire de l’institutionnalisation de la xénophobie (ObservIX), un collectif international de 300 chercheurs mobilisés contre la création du ministère français de l’Immigration et de l’Identité nationale.

Depuis 2008, il coordonne et anime le think tank RESEO (réseau d’entreprises et organisations à mission de service public traitant de Recherche SHS).

Installé à Nice depuis 2011, il poursuit son activité de chercheur indépendant et travaille notamment pour la Direction CDC pour la Recherche (actuellement en tant que membre du comité d’orientation historique du bicentenaire de la Caisse des Dépôts) et vient d’achever une étude de trois ans dans le cadre du programme Movida (Ademe et ministère de l’Ecologie) sur les stratégies de résistance à l’accélération du quotidien (projet MODERATO). Il s’intéresse depuis très activement aux modes de vie alternatifs. 

Très mobile, Nicolas Hossard contribue régulièrement à des études internationales.

Laisser un commentaire